La séparation mère-enfant après la naissance est malheureusement encore bien trop fréquente. Dans certains services hospitaliers ou maternités, les nouveau-nés sont rapidement après la naissance posés dans les bras de leur mère enveloppés dans une couverture ou habillés, ou bien placés dans des berceaux ou des couveuses dans le cas des bébés nés prématurés.

Pourtant, idéalement, le contact peau à peau avec le bébé devrait commencer dès le moment de la naissance (après vérification de la bonne santé de la maman et de l’enfant) et durer sans discontinuer jusqu’à la fin de l’allaitement maternel.

Le peau à peau consiste à placer le bébé séché et nu sur la poitrine de la mère ou du père, souvent recouvert d’une couverture chaude. Selon le corps médical, le contact et le toucher entre le parent et son bébé assurent la satisfaction des besoins biologiques fondamentaux du nouveau-né comme le besoin de sécurité et accroît sa confiance en ses parents. En effet, au moment de la naissance, le bébé peut se trouver dans une période sensible où il perd le contact physique avec sa mère avec laquelle il a fusionné pendant 9 mois. Pratiquer le peau à peau avec son nouveau-né va l’aider à surmonter la difficulté de cette séparation et de renforcer le lien parent/enfant.

 

Stimulation de l’allaitement

Lors du peau à peau, le bébé doit être positionné relativement haut sur la poitrine de son parent. Lorsque le nouveau-né se trouve sur la poitrine de sa maman, cela va stimuler automatiquement la montée de lait et va permettre un allaitement plus facile notamment dans les premiers jours de vie de l’enfant. L’allaitement va également pouvoir se maintenir plus longtemps si le peau à peau est pratiqué régulièrement après la naissance.

Par ailleurs, le bébé qui a été placé dès sa naissance durant une heure au moins sur sa mère aura également instinctivement plus de facilité à trouver son sein, à adopter une position adéquate pour l’allaitement et ainsi à mieux prendre le sein. Cela lui permettra de s’alimenter plus aisément, de réduire les douleurs chez la maman et ainsi d’apporter toutes les assurances d’un allaitement réussi.

 

Les bienfaits du peau à peau contre les syndromes post partum

Suite à son accouchement la jeune maman va elle aussi se retrouver confrontée à une nouvelle réalité et son quotidien va en être bouleversé. La chute des hormones qui suit l’accouchement provoque chez certaines femmes une période pendant laquelle elles vont se sentir plus vulnérables voire un peu déprimées. Il peut arriver dans certains cas que la dépression s’aggrave et se poursuive mais un bon accompagnement permet de limiter la durée de ce baby blues.

Le contact peau à peau entre la maman et son bébé est de surcroît d’une grande aide pendant cette phase car il va favoriser le renforcement du lien entre ces deux êtres et, tout comme le bébé va se sentir rassuré et en sécurité, la maman va également ressentir un sentiment d’apaisement.

Afin de faciliter le toucher peau à peau lors du retour à la maison, il existe des écharpes de portage (à un bandeau) qui peuvent aider les parents à bien se positionner et à garder leur enfant sur leur poitrine pendant de plus longues périodes. L’écharpe porte-bébé de Skinhaptics permet le peau à peau ainsi que l’allaitement en toute discrétion. Elle est en coton Oeko-Tex et fabriquée en France. Elle a été testée et approuvée en maternités dans les services de néonatologie et suites de couches.

 

Pratiquer le peau à peau avec un prématuré

L’expérience de devenir le parent d’un nouveau-né malade ou prématuré peut être particulièrement pénible pour les parents. Ils font souvent face à des défis importants dans l’acquisition de leurs rôles de parents et doivent redoubler d’efforts afin d’établir le lien parents/enfant. Les conditions de santé des prématurés peuvent parfois provoquer des réticences de la part des parents à pratiquer les soins quotidiens à leur bébé et pourtant il est reconnu que le peau à peau est extrêmement bénéfique pour le prématuré. Le toucher va permettre aux parents de s’impliquer davantage et d’offrir à leur bébé un sentiment de réconfort et de sécurité.

Il est intéressant également de noter que dans de nombreux cas, le peau à peau avec le papa immédiatement après la naissance d’un prématuré (si la maman n’est pas disponible pour le pratiquer) aura pour effet de réduire le stress du père de l’enfant également. Ce contact va en effet permettre d’établir un lien de parentalité qui n’avait peut être pas eu le temps de se développer pendant la grossesse ou bien qui avait été sérieusement remis en question lors de l’annonce de l’accouchement prématuré.