L’apparition de vergetures sur la peau est un phénomène relativement fréquent qui peut toucher les femmes comme les hommes dès l’âge de l’adolescence. Toutefois, lors de la grossesse, les risques que des vergetures se forment sont accentués du fait de l’accumulation de plusieurs facteurs aggravants qui surgissent de manière concomitante.

Les femmes enceintes prennent au cours de leur grossesse 9 à 13 kilos en moyenne. Leur corps se modifie fortement afin de faire grandir un petit être dans leur ventre. De plus, les changements hormonaux qui ont lieu au cours de la grossesse fragilisent la peau et favorisent l’apparition de vergetures chez la femme enceinte.

Chaque femme a une qualité de peau différente. Pour certaines femmes, il est difficile d’entendre que certaines peaux auront des vergetures même en s’hydratant. C’est la qualité des fibres de collagène et d’élastine qui déterminera l’apparition des vergetures avec la prise de poids. Toutefois, l’hydratation est primordiale afin de limiter le nombre et l’épaisseur des vergetures.

Ce qui est injuste, c’est qu’il y a des femmes qui ne s’hydrateront pas suffisamment mais qui n’auront jamais de vergetures… les femmes ne sont pas égales face à cette « cassure » cutanée.

Que se passe-t-il lorsqu’une vergeture se forme chez une femme enceinte ?

Notre peau est constituée d’une superposition de trois couches de tissus bien distinctes : l’hypoderme (tissus riches en graisse), le derme (couche épaisse de tissu conjonctif) et l’épiderme (couche superficielle de cellules qui se renouvellent en permanence). Grâce aux fibroblastes qui les produisent, le derme renferme diverses protéines telles que le collagène et l’élastine qui confère à la peau ses propriétés d’élasticité et de souplesse.

Lorsque les fibroblastes ne remplissent plus ou pas suffisamment bien leur rôle, la concentration en collagène et élastine dans la peau diminue et se désorganise et le risque de voir des vergetures apparaître augmente. Les vergetures correspondent à une « cassure » de la peau.

Lors de la grossesse, les nombreux changements hormonaux (augmentation du taux de cortisol notamment qui fragilise les fibres élastiques) couplés à la prise de poids brusque et importante peuvent provoquer un dérèglement dans le fonctionnement des fibroblastes et donc du réseau de collagène. C’est alors qu’une strie de couleur rouge foncé, appelée vergeture, peut se former à la surface de la peau.

Chez la femme enceinte, les vergetures apparaissent généralement au niveau du ventre, de la poitrine et des hanches qui subissent plus de tensions lors de la prise de poids et de volume due à la grossesse.

Comment prévenir leur apparition ?

Même si certaines personnes sont plus exposées à ce phénomène (facteurs génétiques, peaux claires…), les vergetures touchent la grande majorité des femmes enceintes. Il existe toutefois plusieurs moyens afin d’empêcher leur émergence.

Afin de conserver un maximum l’élasticité de la peau, il est indispensable de l’hydrater davantage que d’ordinaire. Tout d’abord, boire en quantité suffisante (plus d’un demi-litre d’eau par jour) permet de maintenir un taux d’hydratation interne du corps satisfaisant. Par ailleurs, l’application de crèmes hydratantes spécialisées ou d’huiles de massage vont aider à l’hydratation des couches supérieures de la peau (épiderme, derme) et ainsi retarder au maximum la formation des vergetures. Une huile de massage est un bon corps gras et permet une bonne élasticité de la peau. Elle permet de prévenir l’apparition des vergetures ou dans certains cas d’atténuer l’épaisseur des vergetures.

Le traitement des vergetures chez la femme enceinte par l’application de soins hydratants, que ce soit sous forme d’huile ou de crème, doit se faire le plus tôt possible lors de la grossesse, si possible dès le 1er mois et doit se poursuivre pendant trois mois après l’accouchement pour une protection maximale de la peau. D’autre part, il est recommandé de faire pénétrer le soin en massant la femme enceinte. Le massage va engendrer une stimulation de la microcirculation qui lui permettra de se détendre plus facilement.

Enfin, le contrôle de l’alimentation reste un élément essentiel d’une part pour éviter une prise de poids trop rapide, mais également pour apporter tous les nutriments nécessaires à la bonne santé de la femme enceinte et de son fœtus.

Que faire afin d’atténuer les vergetures existantes ?

Au moment où les vergetures se forment, leur couleur est relativement foncée, en général rouge ou violette. Avec le temps, elles s’éclaircissent pour devenir blanches ou nacrées et ainsi sont moins visibles. Bien entendu le côté inesthétique des vergetures dérange un grand nombre de femmes et certains traitements peuvent être envisagés afin de gommer au maximum ces cicatrices lorsque celles-ci viennent d’apparaître. Toutefois, il sera difficile de les faire totalement disparaître d’autant plus lorsqu’elles ont éclairci.

Un dermatologue pourra poser un diagnostic et proposer un traitement qui sera adapté à chaque cas. Il est possible d’utiliser des crèmes à base de vitamine A dont l’effet abrasif va stimuler la régénération de la peau. Par ailleurs, leurs propriétés émolliente et anti-inflammatoire vont permettre d’atténuer les vergetures.

Si les traitements légers n’ont pas d’effet sur les vergetures, certains dermatologues peuvent proposer des traitements plus lourds au laser afin de stimuler l’activité des fibroblastes, en tatouant les vergetures ou bien par microdermabrasion (technique qui consiste à injecter des cristaux d’aluminium sous la peau pour stimuler son élasticité). Enfin, la chirurgie esthétique permet dans certains cas de retendre la peau et ainsi de réduire l’aspect irrégulier des vergetures.