Quelques explications sur la morphologie des mains

La main (du latin manus, « côté du corps ») est reliée au corps par le poignet.  C’est un organe d’information et d’exécution. Elle est constituée de deux faces : le côté dorsal et la paume de la main.

La face dorsale de la main (fine et mobile) contient un réseau veineux développé ainsi que des nerfs et des muscles extenseurs.

La paume de la main comprend trois structures : la structure osseuse (métacarpe et quatorze phalanges), la structure tissulaire (des ligaments, 21 muscles intrinsèques et des tendons fléchisseurs) et les glandes sudoripares (jouent un rôle dans la température) au sein de la peau.

Plusieurs fonctions sont inhérentes à la paume de la main comme la motricité, la sensibilité, l’expression, l’alimentation : la préhension (prendre, jeter, poser, porter…) est un rôle majeur. Très innervée (nerf médian, nerf ulnaire, nerf radial), la main est sensible au toucher qui donne des informations sur les multiples contacts possibles (douleur, froid, chaud, forme géométrique d’un objet, position du corps dans l’espace …). Elle contient 200 à 300 capteurs par cm2.

La main sert également à l’expression pour la parole ou la langue des signes. Elle a aussi un rôle alimentaire afin de porter les aliments à la bouche.

A l’extrémité de chaque main se trouvent les ongles qui jouent un rôle fonctionnel additionnel à la paume de la main mais aussi un rôle esthétique.

Il n’y a pas de poils (phanères) sur la face palmaire de la main et des doigts. Il peut y en avoir sur la face dorsale de la main.

 

La structure de la peau de la main

Comme sur tout le corps, la peau est constituée de trois couches : épiderme, derme, hypoderme.

L’épaisseur de l’épiderme définit une peau fine d’une peau épaisse. Sur le corps (comme sur la face dorsale de la main), la peau est de 0.6 mm. Sur le visage, son épaisseur est de 0.12 mm. Sur la paume de la main, la peau est plus épaisse car elle est de 1.2 mm.

La peau est constituée d’un film hydrolipidique qui la protège des infections bactériennes potentielles.

 

Solutions pour prévenir la sécheresse des mains

Les mains sont en contact quotidien avec l’extérieur quelques soient les saisons.

Elles sont agressées et sollicitées en permanence par l’utilisation de produits ménagers, de savons contenant des tensio-actifs agressifs pour la peau, de gel hydro-alcoolique (notamment pendant cette période de confinement et de présence du coronavirus où il est indispensable de désinfecter les mains plusieurs fois par jour), du froid, du chaud, des gants en latex qui sont mis toute la journée par les soignants, les infirmiers, les médecins dans les hôpitaux ou les Ehpad afin de se protéger du Coronavirus.

De plus, si les mains sont moites, elles vont macérer dans les gants en latex et déclencher des allergies, des rougeurs, des démangeaisons, des brûlures ou des cloques.

Afin de limiter la macération dans les gants en latex à cause de crème hydratante grasse, une huile sèche sera mieux adaptée

L’utilisation de produits cosmétiques peut également déclencher des allergies. C’est le cas chez les personnes aux peaux sensibles et atopiques (eczéma, psoriasis) mais aussi chez les praticiens en massage, les spas managers, les esthéticiennes.

Le témoignage de Nathalie, praticienne en massage dans un spa, révèle que l’utilisation de produits cosmétiques peut déclencher une allergie sévère aux mains. En Janvier 2020, Nathalie effectue un massage d’une heure pour un client à l’aide d’un soin cosmétique d’une marque connue. Au cours du massage, la peau des mains de Nathalie devient de plus en plus rouge jusqu’à brûler. L’allergie est déclenchée. La peau va réagir par une inflammation puis une desquamation de la peau (sa peau va être à vif pendant plusieurs jours) avec des cloques. Non seulement cela est très douloureux mais cela empêche Nathalie de pratiquer son métier pendant un bon moment. Au début, elle va être traiter avec une crème à la cortisone qu’elle ne supporte pas trop à cause de démangeaisons. Puis, elle va appliquer plusieurs fois par jour et la nuit, l’huile de massage. Sa formule 100% naturelle, sans allergène, est nourrissante grâce aux huiles de coton et de prune bio.

Sa peau sera reconstituée au bout de six semaines (photos ci-dessous) :

Traitement mains irritées

Tous ces produits ou agents chimiques diminuent le film hydrolipidique des mains qui s’assèchent.

En réaction aux agressions, la peau pèle, desquame (exfoliation de l’épiderme) par petites ou grosses plaques. C’est un phénomène naturel de la peau. Les peaux mortes se décollent de la couche supérieure de l’épiderme et les cellules se régénèrent.

Pour prévenir ces désagréments et symptômes, il est recommandé d’hydrater fréquemment les mains avec des huiles nourrissantes ou des crèmes adaptées.

Actuellement, afin de nous protéger du coronavirus, nous devons nous laver les mains très fréquemment au savon ou les désinfecter au gel hydro-alcoolique.

Les savons sont des agents chimiques basiques qui vont nettoyer nos mains (détruire et éliminer la présence éventuelle du coronavirus) mais également agresser le film hydrolipidique qui est acide. La peau est alors exposée aux agents pathogènes comme les bactéries et elle s’assèche.

Deux solutions s’offrent à nous :

  1. Le choix du savon
  2. Le choix des produits hydratants.

Afin de moins attaquer le film hydrolipidique, il est conseillé d’utiliser des savons qui ne contiennent pas de tensio-actifs agressifs pour la peau comme le gel douche . Sa formule, sans savon, est naturelle et ne contient pas d’allergène. Les huiles de coton et de prune bio hydratent la peau sans l’agresser. Elle est d’ailleurs notée 100/100 sur Yuka.

Pour éviter l’assèchement et les irritations cutanées, appliquer régulièrement une huile de massage ou une huile sèche ou une crème adaptée.

Une des allergies courantes sur les mains est l’eczéma (dermatite). Elle peut avoir deux origines :

  • Génétique
  • Ou suite au contact avec des produits (savons, solvants, détergents, gel hydroalcoolique) agressifs, irritants ou qui contiennent des allergènes.

Les symptômes souvent douloureux sont des démangeaisons, irritations, rougeurs, sécheresse.

Les huiles de la gamme Skinhaptics pourront soulager ces symptômes. Dans certains cas plus graves, il est nécessaire de demander l’avis de votre médecin qui vous prescrira probablement une crème à base de cortisone.

La régénération cellulaire s’effectue pendant la nuit. L’application d’une huile de massage ou d’une huile sèche nourrissante aidera à la reconstitution de l’épiderme.Une autre dermatose bien connue sur les mains et les doigts est le psoriasis. Il peut être dû au stress, aux changements climatiques, aux prises de médicaments, à l’air sec, au soleil. C’est une maladie chronique non curative qui peut être douloureuse.

Le psoriasis se traduit par des plaques rouges sur les mains (paume et face dorsale) et des morceaux de peau blanchâtres qui desquament. Le renouvellement cellulaire est accéléré par les globules blancs qui réagissent en grand nombre à l’inflammation.

Il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène, de bien se laver les mains et les hydrater avec des produits adaptés.

L’avis du médecin est indispensable.

logo-skinhaptics

Livraison gratuite

Pendant le confinement, prenez bien soin de vous, des vôtres et partagez des moments cocooning.
Les commandes sont disponibles, livraison gratuite.

#restezchezvous

#sensortirsanssortir

Merci pour votre confiance

You have Successfully Subscribed!