L’érythème fessier, qu’est ce c’est ?

L’érythème fessier est une forme courante d’inflammation de la peau qui se manifeste chez les bébés par des fesses rouges et irritées.

Cette dermatite, qui peut être localisée sur les fesses, organes génitaux et intérieur des cuisses, est très courante chez les enfants de moins de 2 ans et est souvent liée à l’humidité des couches ou à leurs changements peu fréquents, mais aussi à la sensibilité de la peau de votre enfant ou au moment de la poussée dentaire.

L’érythème fessier peut alarmer les parents et ennuyer les bébés. Il se résorbe habituellement avec des traitements simples à la maison, comme avec un changement plus fréquent des couches, de la pommade ou de l’huile sèche et une bonne hygiène avec un nettoyant adapté.

Les Symptômes de l’érythème fessier

Vous remarquerez peut-être que votre bébé semble plus mal à l’aise que d’habitude, surtout pendant les changements de couches. Un bébé qui a un érythème fessier s’agite ou pleure souvent lorsqu’on lave ou qu’on touche la zone de la couche.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Si la peau de votre bébé est toujours irritée, très rouge avec parfois des petits saignements après quelques jours de traitement à domicile, parlez-en à votre pédiatre. Il est possible qu’il vous prescrive un produit délivré sur ordonnance pour traiter l’érythème fessier.

 

Les causes de l’érythème fessier

  1. Irritation par les selles et l’urine.

L’exposition prolongée à l’urine ou aux selles peut irriter la peau sensible. Votre bébé peut être plus sujet à l’érythème fessier s’il a fréquemment des selles ou de la diarrhée parce que les selles sont plus irritantes que l’urine.

  1. Frottements.

Des couches ou des vêtements serrés qui frottent contre la peau peuvent provoquer une éruption cutanée.

  1. Irritation causée par un nouveau produit.

La peau de votre bébé peut réagir aux lingettes, à une nouvelle marque de couches jetables ou à un détergent, un agent de blanchiment ou un assouplissant utilisé pour laver les vêtements ou les couches.

  1. Introduction de nouveaux aliments.

Lorsque les bébés commencent à manger des aliments solides, le contenu de leurs selles change également. Cela augmente le risque d’érythème fessier. Si votre bébé est allaité au sein, il peut développer des rougeurs en réaction à un aliment que la mère a mangé.

  1. Peaux sensibles.

Les bébés ayant des problèmes de peau, comme la dermatite atopique ou de l’eczéma, peuvent être plus susceptibles de développer un érythème fessier. Cependant, la peau irritée lors d’un eczéma affecte généralement d’autres zones que celle de la couche.

  1. Utilisation d’antibiotiques.

Les antibiotiques tuent les bactéries, qu’elles soient bonnes ou mauvaises et cela peut entraîner une inflammation de la peau.

L’utilisation d’antibiotiques augmentant parfois le risque de diarrhée, il est possible que la peau de votre bébé soit irritée à la suite de la prise de ces médicaments.

De plus, les bébés nourris au sein dont la mère prend des antibiotiques courent également un risque accru d’érythème fessier.

La Prévention de l’érythème fessier

La meilleure façon de prévenir l’érythème fessier est de garder la zone de la couche propre et sèche. Voici quelques astuces simples peuvent vous aider à réduire le risque sur la peau de votre bébé.

Changez souvent de couche

Enlevez rapidement les couches mouillées ou sales.

Rincez les fesses de votre bébé à l’eau tiède à chaque changement de couche.

Des tampons d’ouate et des lingettes pour bébé peuvent aider à nettoyer la peau, mais en douceur.

Il n’est pas recommandé d’utiliser des lingettes avec de l’alcool ou du parfum, préférez plutôt le gel douche sans allergènes Skinhaptics adapté aux peaux fragiles

Tapotez doucement la peau avec une serviette propre ou laissez-la sécher à l’air. Ne frottez pas les fesses de votre bébé, car cela peut irriter davantage la peau.

Ne serrez pas trop les couches

Les couches serrées empêchent l’air de circuler autour de la couche, ce qui crée un environnement humide favorable à l’érythème fessier. Les couches serrées peuvent aussi causer des irritations à la taille ou aux cuisses.

Laissez les fesses de votre bébé à l’air libre sans couche

Si possible, laissez votre bébé quelques heures sans couche. Exposer la peau à l’air est une façon naturelle et douce de la laisser sécher. Pour éviter les accidents, vous pouvez étendre votre bébé sur une grande serviette et jouer ensemble pendant qu’il ou elle a les fesses nues.

Appliquez de la pommade régulièrement

Si votre bébé a souvent des éruptions cutanées, appliquez une huile sèche ou une huile de massage à chaque changement de couche pour prévenir l’irritation cutanée.

L’huile sèche ou de massage peut être appliquée notamment en prévention d’un érythème fessier. Elle fera comme une barrière entre la peau du bébé et les selles ou les urines. Ne pas appliquer l’huile sur une peau qui a des petits saignements.

La gamme Skinhaptics est spécialement adaptée et développée pour la peau des bébés dès la naissance. C’est une gamme cosmétique pour les bébés et les enfants.

Également, après avoir changé les couches, lavez-vous bien les mains afin de prévenir la propagation de bactéries.

Dans le passé, il était courant d’utiliser des poudres, comme la fécule de maïs ou le talc, pour protéger la peau du bébé et absorber l’humidité excessive. Les médecins ne le recommandent plus. La poudre inhalée peut irriter les poumons d’un bébé.

 

Vous voilà informés et mieux préparés face au “syndrome des fesses rouges” ! N’hésitez pas à en parler à votre médecin de famille si les symptômes persistent.