La grossesse est une étape cruciale pour tous les futurs parents, qu’il s’agisse d’un premier enfant ou non. Les neuf mois pendant lesquels le fœtus grandit dans le ventre de sa mère constituent une période unique d’attente de la rencontre physique entre les parents et leur bébé. Parmi les nombreuses options disponibles pour la préparation à la naissance, les futurs parents peuvent opter pour l’haptonomie prénatale, autrement appelée “toucher affectif” qui va permettre de commencer à tisser des liens émotionnels avant même la naissance. Mais qu’est-ce que l’haptonomie exactement ?

Cette pratique a été développée par Frans Veldman, chercheur néerlandais, au milieu du 20ème siècle. Grâce à ses connaissances en médecine, psychologie, psychanalyse et philosophie, il s’est penché sur les lois et les interactions de la vie affective. Le but de l’haptonomie prénatale est de construire et renforcer le sentiment de parentalité du papa et de la maman. Ce type de préparation à la naissance permet de communiquer de développer une relation de tendresse avec le fœtus alors que celui-ci se trouve encore dans l’utérus de sa mère.

Il est recommandé de commencer les séances d’haptonomie relativement tôt au cours de la grossesse, dès que la future maman sent les mouvements de son bébé, c’est-à-dire à partir du 4ème mois environ. Accompagnés d’une sage-femme ou d’un médecin spécialisé dans l’haptonomie prénatale, les parents vont pouvoir communiquer avec leur bébé en appliquant leurs mains sur le ventre de la maman, en effectuant des pressions douces et en parlant tout simplement avec leur enfant. Le bébé répond aux sollicitations de ses parents et ainsi noue les premiers liens avec eux en venant se lover contre la paroi utérine où ses parents posent leurs mains ou bien en donnant de petits coups. Le toucher est le premier sens que développe le bébé au cours de sa vie in utero. C’est pourquoi l’haptonomie est une technique particulièrement intéressante à pratiquer en amont de la naissance.

Les bienfaits de l’haptonomie sur le bébé et les parents

Les bénéfices du toucher affectif pendant la grossesse sont multiples notamment quand il est pratiqué de manière régulière. Tout d’abord, l’haptonomie prénatale est un premier moyen pour faire connaissance avec son bébé avant même sa naissance. Pour les futurs parents, d’autant plus s’il s’agit d’une première grossesse et surtout pour le papa, l’arrivée d’un nouveau-né dans leur vie peut sembler relativement abstraite au moins jusqu’à ce que le ventre de la maman ne prenne des formes. Entrer en communication avec le fœtus, tenter d’interpréter ses réactions, jouer avec lui sont autant de façon de développer les liens parents-enfant et ainsi mieux appréhender la venue du bébé. Ces liens d’attachement seront d’autant plus forts à la naissance lorsque les parents pratiqueront le massage bébé.

Par ailleurs, la tendresse exprimée par les parents lors du toucher est primordiale afin d’apporter un sentiment de sécurité et de renforcer la confiance en soi du bébé dans sa vie extra-utérine. De plus en plus d’études scientifiques sont effectuées sur l’haptonomie et les spécialistes reconnaissent que l’engagement affectif développé par les futurs parents lors de la grossesse peut avoir un impact positif sur la vie future du nourrisson dès sa venue au monde.

Un article de Catherine Dolto, publié en février 2018 dans la revue « Soins Pediatrie puériculture » (Soins Pediatr Pueric. 2018 Jan – Feb;39(300):24-26. doi: 10.1016/j.spp.2017.11.005.), décrit l’haptonomie pré et postnatale comme un soutien important pour les bébés et leurs parents, depuis les derniers mois de la grossesse jusqu’à l’acquisition de la marche. Elle participe au développement de la sécurité affective, émotionnelle et psychomoteur des bébés, et de leur donner confiance dans les apprentissages et les relations avec les autres.

De plus, alors que la maman peut vivre pleinement le développement de son bébé grâce aux changements de son corps et aux mouvements du fœtus qu’elle ressent quotidiennement, le papa peut avoir plus de difficultés à envisager de manière concrète sa future parentalité. L’haptonomie entre le papa et son bébé lui permet de jouer un rôle déterminant, de trouver sa place et de construire un réel lien affectif qui sera un élément rassurant pour le nouveau-né lors de sa naissance. L’ouïe est également un des sens qui se développe chez le bébé de manière précoce dans le ventre de sa mère. Les sons graves en particulier sont propagés par le liquide amniotique et parviennent au fœtus. Ainsi, la voix grave du papa sera davantage audible que des sons plus aigus.

À la naissance, il est souvent remarqué que lorsqu’un papa a souvent parlé et communiqué avec son bébé pendant la grossesse, le bébé semble reconnaître sa voix.

L’haptonomie : une aide précieuse au moment de l’accouchement

Avant l’accouchement, l’haptonomie aiderait le bébé à bouger de manière plus aisée dans le ventre et ainsi à se retourner en position céphalique en fin de grossesse. Pendant le travail, la maman qui a suivi des séances en haptonomie, va pouvoir mieux appréhender et gérer la douleur, les contractions et être en confiance avec l’équipe médicale.

Quant au papa, il peut prendre part entièrement à la naissance de son bébé en l’accompagnant de ses mains vers la sortie, en lui parlant afin de le rassurer. Enfin, le papa peut également soulager certaines douleurs de sa compagne et en apposant ses mains sur le ventre de cette dernière.